Définition du SEO : ce qu’il faut savoir sur le référencement naturel

Si vous vous intéressez à votre visibilité en ligne et aux différents moyens existants pour promouvoir votre activité, vous êtes sans doute déjà tombé sur cet acronyme étrange, SEO. Quelle est la définition du SEO et quels sont ses grands principes ? De même, quelle est la différence entre référencement naturel (SEO) et référencement payant (SEA) ? Au terme de ce billet, vous connaîtrez la définition du SEO mais repartirez aussi avec quelques bases théoriques pour vous aider à y voir plus clair.

La définition du SEO & la différence entre SEA et SEO

SEO et SEA désignent deux méthodes afin de valoriser et mettre en avant un contenu sur internet. Il peut s’agir d’un site, d’une page ou d’un blog par exemple. SEO et SEA sont des méthodes différentes, mais complémentaires. Chacune a ses particularités, son fonctionnement et ses avantages dans le cadre d’une stratégie marketing digital.

La définition du SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel désigne l’ensemble des techniques qui permettent de bien positionner son site sur les moteurs de recherches et donc d’augmenter le nombre de visiteurs sur son site. Il s’agit ici d’optimiser le contenu et le site sur lequel ce dernier est publié pour prendre en compte les règles de l’algorithme des moteurs de recherche, et améliorer son référencement.

La définition du SEA

Le SEA (Search Engine Advertising) concerne la publicité payante sur les moteurs de recherche. L’équivalent existe également sur les réseaux sociaux, sous le sigle SMA (Social Media Advertising). Le SEA correspond aux liens qui s’affichent tout en haut de la page de recherche, les fameux liens sponsorisés qui sont mis en avant par les moteurs de recherches. Ils possèdent une typographie et une mise en forme particulière, ce qui permet de les différencier des autres liens. Ils apparaissent ainsi avant le premier résultat du référencement naturel.

Leur mode de fonctionnement

Il existe différents programmes payants en SEA pour mettre en avant une page internet. Google Ads, Facebook Ads sont les plus connus. Cependant, la plupart des moteurs de recherche et les réseaux sociaux proposent désormais ce genre de services. Les prix y sont variables selon les mots-clés choisis et l’audience ciblée.

Le référencement naturel, quant à lui, se fait spontanément (c’est-à-dire sans intervention active de votre part auprès du moteur de recherche). C’est le moteur de recherche qui indexe la page selon ses propres critères. Des robots sont ainsi envoyés sur votre site. Ils analysent le contenu, les pages, les liens et la mise en forme de votre site internet.

Régulièrement, les moteurs de recherche modifient la position des sites et des noms de domaine selon les recherches des internautes. Il est en effet dans l’intérêt des moteurs de recherche de mettre en avant ce que les internautes veulent vraiment afin d’avoir un maximum d’utilisateurs. Les moteurs de recherche ont également besoin de conserver un nombre important d’utilisateurs pour pouvoir vendre leurs offres publicitaires.

Quels sont les 4 points essentiels qui comptent pour le référencement sur les moteurs de recherche ?

Le référencement naturel prend en compte 4 grands points de votre site internet :

  • Technique et accessibilité du site : le site doit être pensé pour favoriser la circulation du visiteur (et des robots). Google note notamment les sites en fonction de la vitesse d’affichage. Le code doit être propre, sans bug, le sitemap clair, avec des liens qui relient les pages internes pour mettre à jour l’architecture du site. L’expérience utilisateur est également très importante. Le comportement de l’internaute est pris en compte, ainsi qu’une centaine de critères techniques différents.
  • Contenus optimisés : du contenu unique, bien écrit, avec un ratio correct de mots-clefs et une structuration claire via HTML (H1, H2, H3). Plus le texte est naturel, plus Google aime (il pénalise les listes de mots-clefs).
    Popularité/Netlinking : popularité et référencement des sites qui pointent vers les pages de votre site (liens externes). Il vaut mieux moins de liens, mais sur des sites de références qui vous citent. Le netlinking prend donc du temps à se construire. Ils doivent pointer vers des sites qui traitent du même sujet/secteur.
  • La réputation du site : une communauté active et nombreuse, qui partage souvent des liens, articles et posts du site, améliore la réputation globale du site, et donc son positionnement.

Bon à savoir sur le référencement naturel : la définition du SEO et ses fondements expliqués

Voici quelques astuces pour penser le SEO de vos contenus et de votre site dès le démarrage de votre projet de création ou de refonte de site internet. Ce sont les fondamentaux du SEO. Pour de meilleurs résultats, nous vous conseillons cependant de vous rapprocher d’un consultant SEO ou d’une agence spécialisée en SEO, à même de travailler plus en profondeur sur l’aspect technique de votre site.

Il est plus facile de bien placer un site en le créant tout en pensant au SEO d’emblée, plutôt qu’en refaisant ou remaniant du contenu existant.

La stratégie de référencement naturel s’élabore au long cours (4-6 mois grand minimum). La création de liens externes se fait sur un temps long, de même que la communauté et l’engagement via les réseaux sociaux. Pensez régularité. De plus, les règles des algorithmes changent et évoluent sans cesse, ce qui nécessite des aménagements de son site au fur et à mesure.

Voilà pourquoi un accompagnement peut être nécessaire afin d’améliorer la visibilité de votre site ou de votre entreprise. Koïné Rédaction vous aide à produire des contenus optimisés via des prestations de rédaction web SEO. Nous travaillons également à développer l’engagement de votre communauté sur les réseaux sociaux.

Quels sont vos leviers d’action pour améliorer le SEO de votre site ?

Voici quelques conseils qui peuvent s’avérer utiles afin de défricher ce grand chantier qu’est le SEO pour tout néophyte :

  • Rédigez soigneusement vos contenus. Pensez en amont à faire un plan avec des titres (H2) et des sous-titres (H3). Cette architecture rend votre contenu plus clair pour les moteurs de recherche, mais également pour les lecteurs. Une petite astuce : si le contenu est long, un sommaire en début de page ou d’article aide à s’y retrouver facilement. L’internaute trouve rapidement l’information qu’il recherche.
  • N’hésitez pas à produire moins de contenu, mais de meilleure qualité. La longueur de vos pages compte, mais, in fine, c’est bien les internautes que vous devez séduire. Ces derniers seront plus réceptifs si vous leur proposez des informations inédites ou un angle de réflexion original. Un article court fait 800 à 900 mots. Lorsque vos articles atteignent 1000 mots, on peut dire qu’ils possèdent une taille conséquente.
  • Renseignez les Meta descriptions et le slug de vos pages/articles en y mettant votre mot-clé choisi. Evidemment, si l’expression n’est pas recherchée ou pas pertinente, vos résultats en pâtiront.
  • La petite astuce qui ne coûte rien : les mots les plus importants de votre contenu sont mis en gras. Les moteurs de recherche comprennent que vous appuyez sur ces expressions.
  • Chaque contenu doit posséder un lien qui pointe vers un autre contenu de votre site (lien interne) et un lien qui pointe vers l’extérieur (lien externe).
  • Gardez vos contenus à jour. N’oubliez pas d’actualiser les informations voire de republier vos articles trop datés. Vérifiez également que les liens sur votre site et dans vos contenus soient encore accessibles.
  • Si possible, publiez environ deux fois par mois du contenu neuf (mais pertinent) via un blog afin de montrer aux moteurs de recherche que votre site est actif.

Il est souvent difficile d’améliorer seul sa stratégie SEO, raison pour laquelle des agences SEO et des freelances proposent des prestations sur mesure.

Après un audit SEO des pages web et du code HTML de votre site, ces derniers vous proposeront de mettre en place des modifications.

Outils gratuits utiles pour travailler le SEO de son site

1.fr : site pour voir les mots-clefs principaux d’une page et élargir aux mots-clefs secondaires.Semrush : outil de référence. La version gratuite permet de détecter les mots-clefs d’une page. Il est à utiliser sur le site d’un concurrent pour voir sur quels mots-clefs ces derniers se placent.
Ubersuggest : même principe. Il s’agit d’un outil d’analyse de mots-clefs.
Keyword tool : vous aide à trouver des mots-clefs secondaires et notamment de longues traînes pour enrichir vos pages (longues traînes = peu de recherches chaque mois, mais ultra-spécifiques, donc attire des visiteurs très qualifiés. Ex : vente privée 2 millions de visiteurs par mois//vente camping-car occasion)
Page Speed Insights : calcule la vitesse de chargement d’une page. Plus une page s’affiche vite, plus elle sera mise en avant sur les moteurs de recherche.

Author avatar
Clémence Guiot
https://koine-redaction.fr
Clémence est une de ces personnes qui possède un parcours professionnel atypique. Titulaire d'un Master de recherche de lettres classiques de la Sorbonne et d'un Master de Management de l'Assurance, elle a travaillé dans une grand groupe assurantiel avant de se lancer dans l'entrepreneuriat en créant Koïné Rédaction, une agence de communication engagée auprès des freelances en situation de handicap. C'est sans compter son autisme qui lui donne une expérience du monde singulière.